Après la remise en ordre en Catalogne, le Conseil d’Aragon, dominé par les anarchistes, est dissous en août 1937. Le roi espère avoir assez d’influence pour assurer la … 3. En effet le coup d´État réussit, en ce sens qu’il prive la République d’à peu près tous les cadres des forces armées ; au XIXe siècle jamais gouvernement n’a résisté dans ce cas. Les sources manquent parfois, soit qu’elles n’aient pas été constituées, soient qu’elles aient disparu. publique, lié au traumatisme vis-à-vis du conflit de la Première Guerre mondiale. En août, les combats se portent dans la région de Santander, qui tombe le 26 août. Le corps des volontaires italiens (CTV) atteint jusqu’à 50 000 hommes. Surtout, lorsque les vainqueurs obligent la femme du fugitif, Rosa, à ôter les rideaux de … Des firmes étrangères telles que Ford et Texaco fourniront également, à crédit, camions et carburant en quantités importantes. La Guerre Civile Espagnole est devenue depuis plusieurs années (principalement depuis la mort de Franco en 1975) une source de tension entre les familles de Républicains (qui ont lutté contre Franco) et celles des Nationalistes (qui ont lutté pour le ‘’Généralissime’’). Les chiffres suivants sont donc des estimations à prendre avec précautions : La seule bataille de l’Èbre aurait fait près de 60 000 victimes. La jeune république espagnole est à cette époque victime d'une flambée de violences qui se soldent par plusieurs centaines de morts. Ce fut le cas par exemple pour les officiers de la garnison de Lérida, les officiers de la base navale de Minorque et ceux de Carthagène. Les prêtres et les religieuses sont parmi les autres principales victimes de ces massacres, notamment en Catalogne. 15 décembre : Offensive républicaine à Teruel. La Guerre Civile espagnole ou guerre d’Espagne (1936-1939) marqua profondément l’histoire espagnole, mais aussi l’histoire européenne. Aller à : Navigation, RechercherLes causes de la Seconde Guerre mondiale sont un ensemble de facteurs que les historiens analysent comme ayant influencé le déroulement des événements en faveur d'un conflit armé, entrainant ainsi le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale. L'Union Soviétique envoya combattants et équipement aux républicains. Ses conséquences et l'attitude des gouvernements européens pendant la guerre influèrent largement sur le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale et sur les formes qu'elle prit. 3 juin : Mort du général nationaliste Emilio Mola dans un accident d’avion. 24 août-27 septembre : Seconde opération de diversion desrépublicains lors de la bataillede Belchite en Aragon. Les républicains, par tactique ou par obligation, sont souvent sur la défensive, en résistant d’ailleurs souvent bien. 18 juillet 1936 : la Guerre civile espagnole: Hommes et femmes de la milice républicaine espagnole, juillet 1936. Document très juste au sens historique sur les événements tels qu’ils se sont passés ou tout est dit en peu de pages. 27 septembre : L’armée nationaliste atteint Tolède et met fin au siège de l’Alcazar par les républicains où le colonel José Moscardó s’était retranché depuis le 22 juillet. La Guerre Civile Espagnole est devenue depuis plusieurs années (principalement depuis la mort de Franco en 1975) une source de tension entre les familles de Républicains (qui ont lutté contre Franco) et celles des Nationalistes (qui ont lutté pour le ‘’Généralissime’’). Simultanément, dans le nord du pays, des combats opposent les républicains aux requêtes carlistes, en particulier au Pays basque et à proximité de la frontière française. Dossier : découvrez l'Espagne, de l'Andalousie à la Catalogne. Leur détermination fait basculer de leur côté la Garde civile et la Garde d’Assaut, obligeant les militaires à capituler dans cette ville qui est la deuxième du pays. La guerre a entraîné d’importants mouvements de population, souvent décidés dans la précipitation sans projet précis pour les personnes déplacées. En octobre 1936, l’amiral Canaris propose à Franco la création d’une unité aérienne spéciale, c’est ainsi qu’est créée la Légion Condor. L’accueil des arrivants a été très différent d’un endroit à l’autre : tantôt ils étaient bien reçus et faisaient même l’objet d’actions de solidarité, tantôt ils étaient regardés avec méfiance voire hostilité dans une France en crise marquée par certaines formes de 1873. Dans son petit village andalou, fracturé par la guerre civile et les haines recuites, tout se sait. Malgré des pertes très lourdes, la ville tient bon et en mars 1937, les nationalistes doivent se rendre à l’évidence : la prise de Madrid a échoué. Ce conflit très meurtrier a mis le pays à feu et à sang durant trois ans et trouve son origine dans d'importantes dissensions politiques qui ont conduit au coup d'État du général Franco. La guerre d’Espagne, est un conflit qui opposa le camp des « nationalistes » à celui des « républicains ». Il semble qu’au début de 1937, chaque camp dispose d’environ 500 000 hommes. Cette petite zone résiste longtemps mais doit capituler le 17 octobre, laissant ainsi les forces nationalistes entièrement maîtresses de la côte atlantique. Le Gouvernement soviétique ne se sent pas, au départ, concerné au premier chef par la Révolution espagnole. Hé bien je suis heureux de voir que peu à peu des personnes s’intéressent à ce sujet et se manifestent positivement sur le blog. En 1932, déjà, le général Sanjurjotente sans succè… Il peut se vanter d’avoir perturber mon sommeil. 18 – 19 août : Federico Garcia Lorca est fusillé par des antirépublicains, à Grenade. Votre blog est passionnant. Les troupes marocaines progressent vers le nord, en attaquant durement les villes et villages rencontrés. En partenariat avec RetroNews le site de presse de la BnF. Particulièrement violente, et durablement traumatisante, la guerre d’Espagne est tristement célèbre comme théâtre de multiples exactions. La guerre d'Espagne eut pour cause indirecte le climat politique dans lequel vivait le pays. De nombreux militants, issus de tendances diverses (républicains laïcs et plutôt socialement conservateurs, anarchistes, communistes, socialistes, etc. Putsch militaire, mené par Franco, Mola et Queipo de Llano ; ils contrôlent l’armée d’Afrique au Marocespagnol, Séville, Cadix, Cordoue, Algésiras, Pampelune, Valladolid, Burgos. La guerre d’Espagne divisa et passionna les opinions publiques du monde entier. C’est dommage, et je ne pense également pas que l’on puisse le juger à posteriori. La résistance, les milices populaires et la bataille de Madrid du côté républicain. Trois colonnes se forment pour essayer de reconquérir du terrain sur les territoires nationalistes ; la plus célèbre est sans doute la « colonne Durruti », du nom de son commandant, Buenaventura Durruti. Le nombre des chômeurs atteignit un niveau inquiétant. Si vous souhaitez mieux comprendre ce conflit, ces livres en parlent le mieux. Mort dans un accident d’avion du général José Sanjurjo, organisateur du putsch. Souvent considérée comme le prologue de la seconde guerre mondiale, la guerre d'Espagne s'est déroulée de 1936 à 1939, opposant les républicains aux nationalistes de Franco. La guerre de succession d'Espagne représente un tournant dans l'histoire européenne. Intéressé par ce que vous venez de lire ? La guerre d’Espagne est une guerre civile opposant révolution et contre révolution. Elle vit en particulier les premiers bombardements militaires sur les civils, perpétrés par l’Allemagne nazie et l’Italie fasciste, alliés de Franco, l’élimination du POUM antistalinien par le NKVD et l’assassinat de plusieurs responsables POUMistes et anarchistes par le Parti communiste espagnol, des massacres spontanés de suspects, d’hommes d’Église ou de membres des classes moyennes et dirigeantes par des anarchistes et des communistes dans les mois qui suivirent la sédition militaire, tandis que le nouvel État nationaliste se construisait à travers la terreur et l’épuration systématiques. En mai 1937, les deux camps s’opposèrent violemment à Barcelone. Cet ouvrage s\'attache à analyser les causes de la guerre civile en la replaçant dans le contexte mondial décisif de l\'époque et montre qu\'elle joue encore un rôle crucial dans les consciences espagnoles et européennes. Si certains de ces déplacements se sont faits à l’intérieur de l’Espagne, la guerre a surtout conduit des Espagnols à quitter leur pays, souvent de manière provisoire, parfois de manière définitive. On a recherché les causes lointaines de cette crise d’une ampleur inaccoutumée dans les déséquilibres profonds, hérités du XIXe siècle, dont souffrait la société espagnole : Ajoutons qu’à cette époque de grandes luttes idéologiques entre communisme, fascisme et libéralisme se déroulent en Europe et que l’écho en a retenti en Espagne. Pour les militaires allemands, le champ de bataille espagnol est seulement un terrain de manœuvre.  Hitler s’assure aussi le contrôle des minerais espagnols dont l’Allemagne a un urgent besoin pour développer son industrie d’armement. sur le plan intérieur, il s’efforce de rétablir l’autorité de l’État et d’ajourner les mesures révolutionnaires. Zone franquiste : l’ascension au pouvoir de Franco. Causes de la Seconde Guerre mondiale Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. 30 juillet : Arrivée en Espagne des premiers avions italiens et allemands qui participeront au transport des troupes nationalistes au-dessus du détroit de Gibraltar depuis le Maroc. De plus, les nationalistes disposent des troupes les plus aguerries : les Maures et les « Tercios » de la Bandéra (Légion étrangère espagnole). 22 février : Reprise de Teruel par lesfranquistes. A cette date la guerre d’Espagne a pris un caractère d’atrocité extrême (ex. Le camp républicainse composait quant à lui de différentes forces unies contre le front nationalist… Autour de la capitale, plusieurs opérations ont lieu en février et mars 1937, en particulier la bataille du Jarama et la bataille de Guadalajara. Georges Bernanos, Les Grands Cimetières sous la … Ils craignaient que l’appel de l’extrême gauche à l’expropriation ne dresse contre eux à la fois les classes moyennes et les investisseurs étrangers : il fallait faire la guerre uniquement pour sauver la République. Une guerre civile est une guerre qui se déroule à l'intérieur d'un pays. Je l’ai surnommé sans couille, car ne pas avoir d’honneur pour ses semblables ses pas digne d’un homme avec valeur. La guerre civile espagnole a commencé en 1936, signe précurseur d'un conflit qui a en peu de temps englouti l'Europe et le reste du monde. les vieux soupirent avec une sorte de fierté triste. Español : La Guerre Civile Espagnole : I – Introduction : Définition d'une guerre civile : Situation conflictuelle entre deux ou plusieurs pays, états, groupes sociaux, c'est un rapports conflictuels qui se règlent par une lutte armée, en vue de défendre un territoire, un droit ou de les conquérir, ou de faire triompher une idée. Mais la guerre a également été marquée par des tueries en dehors des combats à proprement parler. Quelques jours après la délivrance de l’Alcazar de Tolède, la Junte de Burgos décide nommer « Généralissime » le général Franco et le 1er octobre il fut proclamé aussi « Chef du gouvernement de l’État ». En particulier, les franquistes refusèrent toutes les propositions adverses de compromis et poursuivirent, après leur victoire, une répression incessante et de très grande ampleur. Le Front populaire remporte les élections de 1936, mais la situation est explosive. xénophobie. Le cas de la guerre d’Espagne François Godicheau Une guerre civile? À Madrid, des exécutions sommaires massives ont lieu à partir notamment du 22 août 1936, et coûtent la vie à plusieurs anciens ministres de la République comme José Martínez de Velasco, Manuel Rico, Ramón Álvarez ainsi qu’à Melquíades Álvarez, chef du parti libéral-républicain et Fernando Primo de Rivera, frère du fondateur de la Phalange. 23 novembre : Fin de la bataille de Madrid, Franco renonce à attaquer Madrid de front, l’offensive nationaliste a échoué. L’aide russe commence à arriver en Espagne à la fin du mois d’octobre 1936, suite à une demande pressante du nouveau chef du gouvernement de Madrid, Largo Caballero. A aucun moment cependant l’appui fourni par Staline n’a pris un caractère désintéressé. Les nationalistes ont également obtenu l’aide du Portugal de Salazar qui enverra une légion de 20 000 hommes (appelés Viriatos).  On peut noter aussi le renfort plus anecdotique des 600 Irlandais de la Légion Saint-Patrick ou des français de la « Bandera Jeanne d’Arc ». La guerre comporte sur ces différents fronts une succession de phases de mouvement et de longues phases de guerre de position avec utilisation de tranchées. La CNT doit renoncer à sa position dominante et le POUM est mis hors la loi. C’est la Komintern qui se charge du recrutement des volontaires et de son acheminement ver l’Espagne. En règle générale, l’armée républicaine souffre d’une carence en officiers d’active qui ont pour beaucoup choisi de rejoindre le camp nationaliste. La plupart des bâtiments de la Marine sont restés aux mains de la République, mais les marins, sans leurs officiers, ne sont pas capables d’en faire un bon usage. Ce changement ne résout pas tous les problèmes et les tensions vont aller en s'amplifiant. Il y a eu des exécutions, parfois sommaires, parfois organisées et même précédées de jugements hâtifs. Le processus de collectivisation, prôné par les anarchistes et freiné par les communistes qui subordonnaient tout à la conduite de la guerre, atteignit son maximum, à la campagne en Aragon, dans les usines en Catalogne. sur le plan militaire, une série d’offensives vise à redonner l’initiative à l’armée républicaine, une armée reconstituée avec un commandement unifié. 8 janvier : Prise de Teruel par les républicains. 24 juillet : Dernière grande offensiverépublicaine sur l’Ebre. En effet, il s’agit d’une armée populaire créée de toutes pièces, et n’obéissant pas au gouvernement, car basée sur l’idée d’une défense populaire assurée par chaque citoyen, sans commandement centralisé. Tandis que les anarchistes de la CNT et les communistes non staliniens du POUM soutenaient que la guerre ne pouvait être gagnée qu’en poursuivant la révolution qui avait été déclenchée par la rébellion des militaires soulevés en juillet, les communistes du PCE et d’autres partis politiques modérés tentaient de contenir, voire d’éradiquer, la force révolutionnaire. Un des plus grands massacres collectifs a lieu les 14 et 15 août 1936 à Badajoz, en Extremadure, où de nombreux miliciens désarmés sont sommairement fusillés, lorsque les nationalistes, principalement des unités de la Légion, s’emparent de la ville. Dès lors, le sort du conflit est scellé : la Catalogne est conquise sans grande résistance en février 1939. Mes parents sont devenus plus Français que beaucoup de Français dits de souche et m’ont transmis l’amour des deux grandes nations que sont la France et l’Espagne et par dessus tout les deux cultures dont j’ai eu la chance d’hériter et dont je suis très fier. Une première campagne se déroule autour de Bilbao, que les républicains ont entourée d’une « ceinture de fer » qui n’a guère contribué à ralentir les nationalistes, qui parviennent à prendre la ville le 19 juin et à contrôler le reste de la province dans les jours suivants. En principe, dans la zone « soulevée », la généralisation de « l’état de guerre » (28 juillet) mettait l’Ordre et la Justice aux mains de l’Armée. Le ministre de la Guerre déplace les généraux soupçonnés de conspiration : Emilio Mola est muté à Pampelune, Franco aux îles Canaries et Goded, aux îles Baléares. Quels sont les programmes et outils nécessaires pour les études et les projets universitaires ? Les piliers de ce régime étaient l’Armée, le Parti unique et l’Église catholique. Espagne : les hommes ont été décimés par un peuple barbare il y a 4.500 ans, En Espagne, un petit lanceur potentiellement réutilisable pointe son nez. Leurs offensives sont presque toujours de faible ampleur, mal conçues, rapidement stoppées voire contrées, et se traduisent souvent par des pertes (humaines et matérielles) importantes. Dans l’armée revivait l’ancienne tradition des pronunciamientos. »). Les militaires insurgés, dès lors qu’ils n’ont pas remporté une victoire immédiate, et surtout qu’ils se heurtent à une résistance plus forte, ont absolument besoin d’une aide extérieure. Chaque pays se voit chargé d’empêcher la livraison d’armes en Espagne : les Britanniques doivent assurer le respect d’un embargo sur les armes dans l’Atlantique, la France dans les Pyrénées, et l’Italie sur la côte méditerranéenne. halshs-01555482 Guerre civile et changement social. 100 000 à 285 000 soldats morts au combat (pertes militaires directes), 10 000 à 150 000 civils morts des bombardements, 40 000 à 200 000 exécutions en zone nationaliste, 20 000 à 86 000 exécutions en zone républicaine, 30 000 à 200 000 exécutions par le gouvernement franquiste entre 1939 et 1943. 6 février-28 février : Échec d’une nouvelle offensivefranquiste sur Madrid (bataille du Jarama). La seconde République espagnole, instaurée en 1931 après les élections municipales et le départ pour l'exil d'Alphonse XIII, ne sera jamais un régime parlementaire stable, mais une longue suite de conflits politiques qui ne pourront s'exprimer en dernier ressort que dans la guerre civile. La non-intervention est le nom donné à la politique de la France et du Royaume-Uni pendant la Guerre d’Espagne. Échec du soulèvement nationaliste à Madrid et à Barcelone. Quand la guerre proprement dite commence, fin juillet 1936, tout semble bloqué mais l’aide extérieure de l’Allemagne et de l’Italie, futures puissances de l’Axe, permet aux troupes du Maroc (les plus compétentes et les mieux entraînées) emmenées par Franco de passer le détroit de Gibraltar le 5 août et de rejoindre le reste de l’armée et 15 000 carlistes emmenés par Mola. Ce n'est qu'à la mort de celui-ci que le pays a connu une transition démocratique. Il s’agit tout d’abord d’une guerre qui, sauf dans sa dernière phase, se déroule sur plusieurs fronts à la fois. Malraux fut chef d’escadrille dans l’aviation populaire espagnole durant la guerre civile. Les avions italiens se révèlent décisifs lors des premiers jours du conflit, en permettant aux troupes franquistes de franchir le détroit de Gibraltar. Les problèmes majeurs, pour les républicains, se posent du côté de l’organisation. Le chiffre des victimes reste difficile à quantifier. 1er février : Franco forme son premiergouvernement. Franco face à la « Sanjurjada » 11 La Guerre Civile d’Espagne 12 Camps : 12 Causes : 12 Début de la guerre : 12 Déroulement de la guerre : 13 Plan militaire : 14 Les principales batailles : 14 La Bataille pour Madrid : 14 La Bataille de Teruel : 14 La Bataille de l’Ebre : 15 Fin de la guerre : 15 Bilan de la guerre … L’histoire va t elle se répéter.Pour éviter la guerre https://histoiredespagne.wordpress.com/2011/07/28/la-guerre-civile-2/ Les républicains espagnoles ont demandé à la France de l’époque de les aider.Et les Français ont répondu  » C’ est pas notre histoire on n’en à rien à foutre de votre guerre! Le 30 janvier 1938, Franco forme son premier gouvernement. Préparé de longue date, le soulèvement militaire et civil du camp franquiste éclata le 17 juillet 1936, mais sa mise en échec partielle contraignit les deux camps à se livrer une guerre totale imprévue, longue et meurtrière. Entre temps, les républicains se lancent dans d’autres offensives, en particulier à Brunete et à Belchite, pour obliger le commandement franquiste à distraire des troupes du Nord, procurant ainsi un répit a son armée, mais ces combats meurtriers ne leur permettent qu’une progression limitée. Pendant la Guerre civile, le Pays Basque était une des régions républicaines qui résistait aux Franquistes. Lorsque les nationalistes atteignent Madrid en novembre 1936, la défense est acharnée : chaque rue est défendue (avec le célèbre slogan de La Pasionaria, « ¡No pasarán! Il s’agit d’une force d’élite, essentiellement composée d’aviateurs, d’artilleurs et, en petit nombre, de tankistes. Un fils de républicains Espagnols,né en France à la fin de l’occupation et de la dernière guerre mondiale,devenu Français de par le droit du sol et par la volonté du commissaire du CNR qui modifia mon nom sur mon acte de naissance, puis ensuite par naturalisation des parents en 1952. Votre document Civilisation : La guerre civile espagnole et le régime franquiste (Cours - Fiches de révision), pour vos révisions sur Boite à docs. La demande est transmise au Führer qui répond avec empressement en donnant son accord pour l’envoi des premiers junkers. La dictature instaurée par Franco après la guerre civile en Espagne a duré 36 ans. Sur le plan militaire, la guerre d’Espagne présente les caractéristiques suivantes. Le 17 mai 1937, Juan Negrín succéda à Largo Caballero à la tête d’un gouvernement, qui orienta sa politique en trois directions : Mais l’avance rapide de l’armée nationaliste l’obligea à quitter Barcelone (où il avait transféré le siège du gouvernement auparavant à Valence) pour gagner Toulouse (févr. L’appartenance sociale ou politique suffit la plupart du temps dans l’acte d’accusation pour justifier une exécution. Les causes : 14 avril 1931 proclamation de la république. Au total, 62 000 troupes du Maroc servirent dans les forces nationalistes dont 37 000 sont engagées au printemps 1937. Causes de la guerre civile On a recherché les causes lointaines de cette crise d'une ampleur inaccoutumée dans le déséquilibre profond dont souffrait la société espagnole, dans la répartition très inégale de la propriété, surtout dans le Sud, dans la faiblesse de la bourgeoisie et des classes moyennes. Le camp « nationaliste » se fédéra par l’union des républicains conservateurs, des monarchistes –carlistes et alphonsines– et des phalangistes de José Antonio Primo de Rivera, plus proche du fascisme. 23 juillet : Installation de la junte nationaliste espagnole à Burgos. 14 août : Le colonel Juan Yagüe prend Badajoz, opérant ainsi la jonction entre les zones nationalistes du Nord et duSud. On peut aussi l’approcher en allant sur le site : 3 mai : Écrasement des insurgés anarchistes et marxistesde Barcelone par l’État républicain, le Komintern et le Parti communiste espagnol, opposés à toute révolution prolétarienne au nom du front populaire antifasciste. Qu'est-ce qui a provoqué la fin de la seconde guerre mondiale ? À partir de la fin du XIXe siècle, les conflits sociaux et politiques se succèdent en Espagne et la proclamation de la Seconde République, le 14 avril 1931, vient nourrir l’espoir d’une société meilleure. Il réunit tous les pouvoirs : il est à la fois chef de l’État, chef du gouvernement, chef des armées, chef du parti unique. Elle se déroula de juillet 1936 à avril 1939 et s’acheva par la défaite des républicains et l’établissement de la dictature de Francisco Franco, qui conserva le pouvoir absolu jusqu’à sa mort en 1975. Au bout d’une semaine, le pays est coupé en deux zones à peu près égales : d’un côté les nationalistes, de l’autre les républicains qui conservent les régions les plus riches et les plus industrielles. 13 mars : La France rouvre ses frontières au transit d’armes vers la zone républicaine. Ces trois extraits de manuels scolaires espagnols – publiés en 1972 (trois ans avant la mort de Franco), en 1978 et en 2010 – montrent comment l’analyse des causes de la guerre civile évolue selon les régimes politiques. Oeuvres écrites de fiction sur la guerre civile espagnole. Ils se dénommaient eux-mêmes nacionales (« nationaux »), tandis que leurs opposants les appelaient fascistas(fascistes) ou facciosos (« factieux ») ; quand le général Franco prit leur tête, on se mit à les désigner également sous le nom de « franquistes ». Nuestra Guerra, disent les espagnols en évoquant la guerre civile qui as ensanglanté l’Espagne du 18 juillet 1936 au 1er avril 1939 . Après une semaine de batailles de rues et des centaines de morts, la Généralité impose son autorité, avec l’aide du gouvernement central qui achemine aussitôt de troupes vers Barcelone. L’historien de la guerre civile ne peut souscrire à une entreprise de haine et de démolition. Le 4 septembre 1936, Giral cède la présidence du gouvernement à Largo Caballero, chef de la gauche socialiste, qui forme un gouvernement plus conforme à la composition des forces antifascistes, avec la participation de ministres républicaines, socialistes, communistes et, finalement en novembre, anarchistes. En mars 1937, lItalie fasciste, qui apportait son soutien aux troupes nationalistes du général Franco en Espagne, décida de lancer une offensive sur Madrid par le Nord-Est. Ils vont la recevoir très vite, en particulier du Portugal, d’Italie et d’Allemagne. et donner les vrais valeurs à ses enfants?, si lui n’en a pas! Alors Léon Blum doit faire marche arrière devant l’opposition de la droite, des radicaux (Édouard Herriot), du président modéré Albert Lebrun. (Federación anarquista ibérica), n’était aussi puissant. La guerre civile espagnole, également appelée guerre d'Espagne, a commencé en 1936 avec le coup d'État orchestré par le général Francisco Franco. Le camp républicain se composait quant à lui de différentes forces unies contre le front nationaliste. 1939).   Rentré à Alicante, il se heurta, en mars 1939, à une conjuration de militaires, d’anarchistes et de modérés, dirigée à Madrid par le colonel Casado. C’est dans ce contexte que Léon Blum propose le pacte de non-intervention, signé par la quasi-totalité des pays européens. La cause carliste est ranimée par la politique anticléricale de la Seconde République espagnole. Mais l’attaché militaire à l’ambassade d’Espagne en France révèle le projet d’envoyer vingt-cinq avions, ce qui déclenche une très violente campagne de presse, animée notamment par L’Écho de Paris et L’Action française. Le cas de la guerre d’Espagne. © ceridwen, Wikimedia Commons, cc by sa 2.0. Inscrivez-vous à la lettre d'information, Charte de protection des données personnelles. le 5 mars, ce jour là , je lui ai glissé à l’oreille, hoy , es el dia de tu papa, (aujourd’hui c’est le jour de ton papa)je voudrais que vous sachiez qu’à MELILLA, tout est fait pour que l’on oublie, il y a encore un esprit franquiste, très présent, il y a des historiens négacionistes…mon rêve serait de faire déposer une plaque sur cette fosse, ou nul ne va, à part l’écrivain Carlotta Leret O’Nel, dont le papa a été lâchement assasiné , Carlota vit en amérique du sud, je suis donc la seule avec elle à me souvenir..je possède des photos, des articles même qui ont été fait sur ce sujet, je voudrais que vous sachiez tous, l’esprit franquiste qui règne sur melilla, on a même essayé de me faire croire que cette fosse n’était qu’un lieu fait de chaux , ni plus ni moins…il a fallu que j’insiste pour y déposer fleurs, et bougie…je suis en lien avec un ami, qui connait un historien spécialiste de l’histoire du maroc et de melilla durant la guerre civile espagnole…j’ai besoins de revenir à MELILLA pour manifester ,pour la mémoire avec plusieurs autres personnes, pour qu’il puisse y avoir, une reconnaissance de ce que fût , Melilla durant la guerre civile espanole….merci, pour ce blog, j’espère bientôt pouvoir communiquer avec vous tous….