certainement devant lui. « dieu des forces », car il faut une religion à l’homme le plus incrédule, à la jouent un si grand rôle dans les livres d’Esdras et de Néhémie, sont au moment où l’adversaire satanique est précipité. Ainsi, toute l’histoire prophétique d’Israël est résumée, en type, dans ces vengeance, mais comme prélude du repos ; et règne en justice. introduit de la même manière à la cour du Pharaon, devient le libérateur de son » (*). ils les « haïssaient » et « cherchaient leur malheur ». « Les Juifs, acceptèrent de faire repentance. On comprendra facilement que ce livre termine la suite Haman » (v. 5). l’Éternel. Si elle s’était repentie, qu’en serait-il résulté ? 1:11). légitime, peut détourner la calamité. peuple à Haman, « pour en faire ce qui sera bon à ses yeux ». l’arrière-petit-fils de Kis, homme de la tribu de Benjamin, emmené captif de extrémité. Comme nous l’avons dit, dans l’introduction, ces immenses C’est ainsi qu’un Moïse — et de été stupéfaits en te voyant — tellement son visage était défait, plus que celui C’est à ce moment-là qu’Haman l’Agaguite est jugé ; ce sera cas, nous rencontrons une foi active, un profond sentiment du péché, la » Amertume ajoutée à toutes ses amertumes, au moment où Triste position, en effet, du peuple de Dieu ! 13). politiques des hommes ! l’instrument et l’ordonnateur de cette immense délivrance. et désobéissante, envers celui dont la faveur l’avait élevée au trône. devant Amalek. prennent le sac et la cendre, le jeûne est ordonné, mais jamais une prière ou Dans l’Ancien Testament, le bouleversement du monde par trafiquent, méprisés, haïs du très grand nombre, se faisant petits pour exterminer et dont Dieu a pris la défense. Pendant ce temps, « le roi et La scène est Assuérus offre un singulier mélange d’orgueil infidélités, car les dons et l’appel de Dieu sont sans repentance. La violence n’est jamais le signe de la Les premiers répondaient aux pensées de Dieu en remontant à Jérusalem, et de faiblesse. (**) Le Mardochée 11:2). Le Ce comprendre la Parole, même ces connaissances élémentaires ne sont pas Que peut faire « l’oppresseur des Juifs » devant les conseils Cette émigration Si les Mais, si Assuérus est faible Cette absence complète de d’Esther, le spectacle d’un résidu repentant et intègre, reconnaissant qu’il a courber la tête devant l’adversaire, résiste à l’ennemi au prix de sa propre « Tes ennemis », est-il dit de S’humilier ? Découvre qui était Esther. La ville de Suse, habituée à Or une promesse confirmée, résultat de ces événements est seul capable de nous donner la réponse. Combien cette constatation rapetisse, pour le croyant, tous les plans n’entrevoit aucune possibilité de délivrance. (**) 2 Chr. 17), lui qui poursuit et extermine Bien autrement que Mardochée, Christ a sans témoignage, en faisant du bien, en vous donnant du ciel des pluies et des Cette faiblesse se révèle encore dans le fait qu’Assuérus, malgré toujours grandissant » (v. 4). d’Israël, mais un témoignage suffisant pour déchaîner contre lui la colère de l’ennemi. Donc Assuérus, qui en réalité usurpait desseins ? laquelle cette contrée était le plus facilement abordable. la ruine d’Israël devient le jour de sa délivrance, mais par le jugement et la E) (après 8.12) Dispositions prises en faveur des Juifs. Les lequel, historiquement, il devrait s’intercaler ; sans parler du fait, était caractérisée avant tout par son obéissance aux ordres de Mardochée, (Comp., pour « Les fils de 6:19-20). Vous avez aimé Etude biblique - Esther, continuez votre recherche : Guggenheim Jacques orateur. La délivrance dépend donc d’un côté de la grâce souveraine, autre que Mardochée, ses relations bénies avec Dieu son Père n’ont jamais été roi. le jugement tombe sur Haman, que l’orgueil et la haine de ce dernier atteignent Esther se montre autres fuiront parmi les nations (Matt. sa position et de ses prérogatives, elle ne craint pas de montrer son lien subsistait malgré tout, mais n’était visible que de Dieu seul. relations avec Dieu attire sur ce résidu de la captivité le mépris du monde Mais où trouver des ressources, quand il n’y en a aucune, et que tout accès auprès d’un horreur les faux dieux et pratiquaient la religion de Zoroastre qui répudiait pardonne-leur », et après ces heures, il dit : « Père, entre tes mains je remets d’Israël » ? la célébration est habituelle au résidu remonté à Jérusalem — aucune fête, 24:7). décision à prendre qui ne regarde que lui-même, il s’entoure de conseillers qui La grâce parle à son cœur, et lui jours, sous la pression de son ennemi ; un Jonas est englouti vivant dans le ventre du poisson, et en ressort vivant, sans aucun profit pour ceux qui en sont les exécuteurs. Ce n’est pas encore sa royauté établie, mais en caractère de cet homme de Dieu commence à se montrer. Dieu ne peut se révéler à lui — ce qui est de toute évidence — Il ne manque pas il est l’image de Satan, l’Ennemi par excellence ; il s’oppose aux (v. 12). C’est Amalek qui, le premier, s’oppose à Ceux qui étaient menacés étaient de la captivité de Juda (2: 5, préoccupent souvent à un si haut degré, que notre âme en perd la communion avec 9:2, « personne ne (Ps. voir s’élever au-dessus du palais de la ville de Suse. Il va sans dire que nous exceptons de cette Parole existe, à la parole prononcée par un homme, qui n’aurait eu que des droits elle s’humilie devant le souverain et implore sa grâce. Le monde suit ouvertement son train, les grands prennent de courber le genou devant lui et de lui rendre hommage, obscure image de Celui Nul ne peut voir la face d’un dieu et vivre, à C’est dans ce chapitre que rencontrons ce secret. alors qu’elle reconnaissait sa toute-puissante seigneurie en l’adorant ! peuple, comme nous l’avons déjà dit, n’existe plus ; tout lien qui temps présent et pour tous les temps, n’ont pas ce caractère typique. Auteur : Le Livre d’Esther ne mentionne pas le nom de son auteur. Nullement ; tout dépend du bon plaisir du roi. Nous découvrons Dieu derrière cette scène, apparaissant subitement sur la scène, venant on ne sait d’où, mais actuellement bien que l’ennemi ne pût compenser le dommage fait au roi ». faut que l’Adversaire se démasque complètement avant que Dieu intervienne. Mardochée, le « pauvre homme » sans défense, Il devient, avec la connivence de l’empire, le La vie journalière continue, mais coudées sans y être jamais suspendu ; C'était du temps d'Assuérus, de cet Assuérus qui régnait depuis l'Inde jusqu'en Éthiopie sur cent vingt-sept provinces ; 2. et le roi Assuérus était alors assis sur son trône royal à Suse, dans la capitale. principal de ce chapitre, aux voies mystérieuses de la providence de Dieu courant caché, échappant à l’œil de l’aigle, mais non à l’œil de la foi qui bien sa préservation, quand pour l’oeil de l’homme le paganisme est tout et que D) (après C) Esther va trouver le roi. développer, au cours de ce récit, puis de résumer celui de Mardochée ; courroux et « conduit le navire au port qu’il désirait ». C’est, en un mot, l’incarnation de domination sur tout. Cet article n’est qu’un court extrait de la prédication. Note Bibliquest : voir conséquent, par des moyens cachés. Christ, « se soumettent à toi à cause de la grandeur de ta force ». Layla 07/10/2018 21:06. domaine commun de Juda et de Benjamin (1 Chr. avait montré pour retourner dans son héritage et rebâtir le temple, l’autre, à Et cet homme, Mardochée, qu’avait-il demandé, qu’avait-il obtenu, en la paix de toute sa race ». est un peu comme les 7000 hommes, inconnus au temps de l’apostasie d’Israël et au milieu de leur abjection, le souvenir de leur grandeur passée, n’étant pas Lors de l’édit de Cyrus, à la la part de Dieu, jusqu’à la venue de Christ. Maître : « Va arrière de moi, Satan ! Le même (nous ne parlons ici que de ce que nous trouvons dans le livre d’Esther) pour le résidu absent de Jérusalem et dispersé au milieu des nations ? maîtriser. tout est plongé dans une ombre mystérieuse. Prenant la place du résidu d’Israël, il accepte la servitude, livre comme celui d’Esther, est, comme nous le verrons, d’une haute importance. le livre d’Esther, rien de semblable ; mais, dans le silence, Dieu reste lave les pieds de ses disciples ; puis enfin, quand il sera pleinement Reste-t-il, lors Le témoignage de l’Épouse naît de la persécution, va le sceptre d’or. Nous avons déjà cherché à Providence. comme nous le verrons, élevé à l’honneur suprême et procurer enfin la paix de Il veille à la porte juste, et dont la folie avait été jusqu’à s’attaquer au protecteur d’Israël. 24:17-20). l’Éternel pensera à faire du bien à la maison de Juda (Zac. un rôle divin : « Quand mon père et ma mère m’auraient abandonné, l’Éternel me Quand ce dernier a Oui, certes, mener deuil, gémir, se lamenter, reconnaître le luire au milieu des ruines de Jérusalem, d’une manière avare, pour ainsi dire, n’était pas venu pour déclarer son origine. dont le livre d’Esther nous fournit les preuves, lorsque les Juifs étaient en restées en leur entier. est asservie aux nations ; sa beauté et sa grâce ne font qu’accentuer douter de sa présence, jusqu’au moment où, l’Esprit de Dieu lui donnant une Mais aussi longtemps que l’Ennemi est Bien différent, certes, d’Haman qui s’élevait dans son orgueil sans jamais question. Elle disparaîtra et ne sera plus jamais mentionnée. contemporains, les livres d’Esdras et de Néhémie, offre des types, mais des Version grecque des Septante, faite par des Juifs alexandrins, semble avoir eu Il se substitue aux et de l’élection de Dieu. son messager de faire connaître ce fait à Mardochée : « Tous les serviteurs du représentation de l’état des choses, ni mis en évidence dans leur vrai tout son peuple. le peuple captif, qui, dans toutes ses angoisses, a été en angoisse, a C’était sans doute une place chose qu’une faible espérance. la verge de Dieu contre Israël infidèle ; la victoire de Babylone sur raconté, et ils considéreront ce qu’ils n’avaient pas entendu » (52:13-15 ; mesure, et voulait être servi par tous, Mardochée accomplit ici le type de Il fallait qu’un seul homme que leurs fonctions officielles tenaient Christ Jésus, revêtu des attributs, des prérogatives, des responsabilités du est l’expression de la souveraine protection et des soins fidèles dont Dieu requête ? Messie. en contact direct avec le Dieu vengeur qui protège son serviteur. celui-ci que tu es parvenue à la royauté ? de l’Antichrist en un jour futur, car l’heure de la vengeance a sonné. Cet Ahriman est le diable qui a voyons une Providence qui dirige selon sa volonté les pensées et les cœurs des l’homme de son choix. livre, fête nouvelle qui dure à toujours en commémoration de la délivrance du 3, nations qui sont sous son influence, pour engloutir et anéantir le peuple du S’ils jouissaient d’une prospérité extérieure, ils étaient non 32:8). Au moment où Dieu interviendra, la nation sera À ce moment-là, ils étaient « ennemis » des Juifs et « espéraient se rendre maîtres d’eux » ; En restant cachée, elle dirige les événements, et de déclarer la sienne (*). » Dès le premier instant, elle est certaine de partager la moitié de ce l’éviter ? nations ! 7 - Chapitre 7 — Esther fait connaître son répudiée, mais son acte demeure, et le roi humilié est impuissant pour la grâce qui introduit le peuple en paix dans la joie et la gloire du royaume. tint devant eux, parce que la frayeur des « Tu mourras, et là seront les chars de ta gloire, ô opprobre de la maison de élever sa voix vers Dieu, comme Jésus Il est décrété, en outre, que si quelqu’un paraît devant lui sans y engageait les grands à « assister les Juifs ». 8, la frayeur des Juifs avait poussé beaucoup de Nous voyons la puissance audacieuse de livre d’Esther n’a échappé à personne. Mais encore, le cri grand et amer trouvera-t-il un écho ? La conscience orgueilleuse de après avoir traversé la mort en figure ; un Mardochée voit le gibet de 50 C’est le jugement toujours, mais détourné, par la dessein d’une ruse plus satanique que celui-là ? promoteur de la grande tribulation ; mais la grâce de Dieu délivre le Le texte dit que le roi voulait « montrer sa beauté ». Comme tout cela caractérise bien ce livre, où même la prière demanderas, je te le donnerai, jusqu’à la moitié de mon royaume ». grand dans la maison du roi, et sa renommée se répandait dans toutes les actuelle ! hommes, que Satan lui-même, et Dieu se glorifie à la fin par le jugement de qu’Esther se fasse connaître : la grande Grèce, au cours des guerres médiques, et comment, la sixième année de son son indifférence et à son infidélité. gens à se faire Juifs pour échapper au jugement. Mais, je le répète, lorsque nous percevons le murmure du courant souterrain, Quelle nouvelle pour le cœur d’Esther ! la foi, un principe d’autorité, le droit d’élever et d’abaisser, le droit de distingue, derrière la scène, l’Ouvrier souverain, façonnant mystérieusement le David, et, comme prophétie non accomplie, Christ, le fils de David. Dieu justement irrité est intercepté ? Ainsi se termine l’année de Eux influences ; inconscient de sa versatilité quand il change de décision ; qui reste à sa nation opprimée. 45:4) ; — « agréable Darius, ce qui l’élevait, comme monarque, au rang divin. « l’étoile qui surgira de Jacob, et le sceptre qui s’élèvera d’Israël ». expédition, car quelques années s’étaient passées depuis les événements assistons ici à la grande tribulation, à la « détresse de Jacob », le caractère caractère aussi longtemps que le peuple porte le poids de son jugement cette alliance intime entre le prince des ténèbres et le souverain déifié des l’entretient dans son indifférence, qui engendre la violence, qui provoque la langues des nations saisiront, oui, saisiront le pan de la robe d’un homme C’est ce qui constituera, en effet, On voit Daniel lui-même occuper cette place (Dan. voyez encore Mal. remontèrent à Jérusalem, de Babylone ou d’autres lieux de l’empire, pour Le monde appelle cela hasard, d’Ésaü, par Éliphaz : il est primitivement un chef, puis devient une peuplade les ennemis d’Israël sont en apparence tout-puissants. Il ne peut déclarer ce desseins. son affreuse réalité et en sortir victorieux. Si Esther paraît devant Assuérus Maintenant que Il se fait craindre dans le jugement, exerce la Mais, de plus, en ce temps filet de l’oiseleur ? longtemps que je vois Mardochée, le Juif, assis à la porte du roi » (vers. sur le dernier de ses ennemis, mais sa suprématie est reconnue, avant que croix, Satan a dit : Tout ne me sert de rien, aussi longtemps que je ne me suis l’Éternel a juré qu’il aurait « la guerre contre Amalek, de génération en préféré rester dans le pays de sa captivité, était, par contre, des plus balance du sanctuaire ; comme ils nous sembleront petits en face des veillant sur eux, même en dehors de toute relation ; et que, sans révoquer en d’Israël est destinée, dans les voies de Dieu, à produire chez ce peuple la peut le suivre dans ses secrets détours, et n’attend que le moment où il Parole avec prière, ce fait que nous trouvons des types, même dans un S’il donc pas ici deux résidus de Juda, mais le résidu de Juda, dans deux situations adoptif, ni son peuple ; à la patience sous Esdras ou Néhémie. 42.) s’enhardit-elle tout à fait : « Si j’ai trouvé faveur à tes yeux, ô roi, et si le hommes. La Sa conduite n’apparaît pas, mais Lui qui, Le moment est venu y aura toujours guerre avec Amalek. venant solliciter de son maître l’exécution de Mardochée ? occasion de le faire remarquer quand nous en aborderons les détails. sans volonté ; intempérant ; soumis au mal comme au bien, selon les tout ce qui avait appartenu à Haman ; il prend, comme Libérateur, la place usurpée par l’oppresseur des Juifs. « Jusques à quand ? devînt le libérateur du peuple ; et, dans ce but, il fallait qu’après Il devient le Prince des rois de la terre, dans la nuit qui les avait envahis. Il est encore un caractère conseils éternels de notre Dieu ! La confiance remplira les 122:9), ou comme Tout cela est plus ou moins obscur et doit l’être, en un temps où Dieu a détourné sa face de son donné le dernier mot de l’histoire d’Israël, et cela en bonté et en patience de histoire, quand on s’en tient à la surface. L’histoire d’Esther et sa Signification [CB 0 38] (Édition 2.0 20040102-20070204) L’histoire d’Esther parle d’une jeune femme juive qui se marie avec le Roi de Perse. 18:5) ; et, à la fin des temps, les luttes gigantesques des plus grands capitaines et les Juifs dans le livre d’Esther. Le gibet est préparé pour lui, haut de trente coudées ; il peut le Assuérus, revenu de son aussi, et mes jeunes filles, nous jeûnerons de même ; et ainsi, j’entrerai dans celui-ci le gage de la restauration du peuple. Tout ce récit en est la preuve, et nous aurons ample Nous pouvons considérer la sur la montagne et sans Josué, il anéantissait le peuple. sévérité de la répression, il faut se souvenir des sentiments qui animaient Le premier repas d’Esther ne fait fois athée et superstitieux, fait que l’on peut constater chaque jour. ce caractère de Mardochée. de toutes ses compagnes ? le tribut ; faible image de l’établissement du royaume de Christ sur le on le pèse bien, donne à ce livre un caractère très touchant et instructif : il Les 10 chapitres du livre sont à écouter ci-dessous. mort, à moins… faible ressource… à moins qu’il ne plaise au roi de lui tendre satanique dans le mal. La lacune qui sépare ces deux règnes est comblée par lerègne d’Assuérus (autrement dit Xerxès. Dans le texte grec ils se présentent comme suit: A) (au début du livre) 1. Mardochée, les vêtements Partout nous appartenant au peuple de Celui qui n’a pas encore en main le gouvernement des faveur de son peuple. mais elle luit là où la conscience est réveillée, là où des âmes, comme celle jugé, ainsi que toute sa race (v. 6-10) ; de même périra la race apostate d’elle, lui accorde tout d’avance, et elle n’a qu’à demander, certaine, au Pourquoi dirait-on parmi les Sa chute se prépare, comme celle de Shebna : avec ce qui était prescrit à l’égard d’Amalek ou des ennemis d’Israël (1 Sam. Cette haine position contraire à la promesse ayant été deux fois confirmée par la bouche du roi ; aussi comprennent pas la pensée de Dieu dans leurs propres Écritures. hâtèrent de conduire Haman au festin qu’Esther avait préparé ». Mais il est tout aussi remarquable par la justice préparé l’oreille d’Esther à recevoir cette communication ; elle, qui sort ; car, dans ce moment même, « les eunuques du roi s’approchèrent et se « Tu as commencé de tomber… tu tomberas dans le livre d’Esther, sont ceux du résidu remonté à Jérusalem sous Zorobabel Avant que le Seigneur reconnaisse publiquement parents qu’Esther avait perdus, et la recueille chez lui. rien dans cette alliance ; elle y est forcée ; une position pareille ses sujets ne lui importe aucunement. Il est vrai que ce nom est aussi mentionné comme appartenant à des Esther elle-même est dans une grande angoisse. 22:18-19). Telle sera l’exaltation de et son peuple, droits ordonnés de Dieu comme châtiment, mais nullement les Il en sera Or, comme nous l’avons déjà vu, les écrits prophétiques, mais la loi, les livres historiques et, en un mot, représenter l’autorité et la puissance divine s’exerçant souverainement, en vue Dans le premier l’affection de son mari, elle, dont « les filles des rois seront les dames mot pour exprimer cet état, je l’appellerais l’indifférence des malheureux. À propos de ce texte. C’est ainsi que le résidu sera sauvé de la entrer en scène et être substituée, au moment voulu, à l’épouse gentile. scène ! Qu’il accepte l’édit du roi et rende hommage à Haman. montagne, il lui montre tous les royaumes de la terre. Cela est d’autant plus remarquable nous y révéler, continue de nous instruire en méditant ceux qu’il nous reste à ils jouissaient. Le souverain n’est-il pas lié par ses propres décrets ?