Au contraire de son coéquipier, Daniel Ricciardo trace efficacement son chemin vers la victoire à coups de meilleurs tours en course et dépasse successivement Räikkönen, Hamilton, Vettel et enfin Bottas, au 44e tour. Sebastian Vettel, qui achève sa dernière tentative après lui, est battu de sept dixièmes de seconde. Après treize courses, Vettel (avec 214 points) revient à 17 points d'Hamilton (231 points) au classement du championnat du monde. Verstappen abandonne sur panne de boîte de vitesses. Kimi Räikkönen (146 points) qui n'a pas marqué, reste troisième mais Bottas (142 points) se rapproche. Dans les dix derniers tours, Vettel perd progressivement de l'adhérence et voit Bottas revenir dans ses rétroviseurs. FORMULE 1 – Découvrez le classement F1 2019 des pilotes et le classement F1 2019 des constructeurs. Watch Queue Queue. Tirant parti de ces conditions particulières, Esteban Ocon, troisième devant son coéquipier Sergio Pérez placent leurs Force India (renommées Racing Point Force India) en deuxième ligne. 2020 ; 2019 ; 2018 ; 2017 ; 2016 ; 2015 ; 2014 ; 2013 ; 2012 ; 2011 Le nouveau quintuple champion du monde britannique devance Sebastian Vettel, son principal rival de la saison, de 93 millièmes de seconde ; leurs coéquipiers respectifs occupent la deuxième ligne, Valtteri Bottas précédant Kimi Räikkönen. Carlos Sainz Jr. prend le meilleur sur Pierre Gasly à trois boucles de l'arrivée pour le point de la dixième place, à un tour du vainqueur. Une semaine après le Grand Prix de France, les Flèches d'Argent monopolisent à nouveau la première ligne, mais dans un ordre différent. Il s'élance en tête pour la 53e fois de sa carrière, accompagné en première ligne par Lewis Hamilton qu'il devance de 179 millièmes de seconde. Räikkönen (avec 48 points) précède désormais Bottas (resté à 40 points) et Ricciardo (resté à 37 points). Les deux pilotes Haas F1 Team renvoyés en piste avec un écrou mal serré à cause d'un pistolet pneumatique défectueux, sont tous deux contraints à l'abandon, à un tour d'écart, alors qu'ils roulaient l'un après l'autre en quatrième position. Les deux Ferrari, partent de la deuxième ligne, Sebastian Vettel se montrant le pilote le plus fringant des deux premières phases de la séance qualificative. Les six premiers pilotes sur la grille de départ d'une course intégralement menée par Daniel Ricciardo sont les six premiers sur la ligne d'arrivée. Derrière eux, Bottas et Max Verstappen se battent pour la troisième place ; le Néerlandais reçoit cinq secondes de pénalité pour avoir tamponné son rival qui tentait de le dépasser ; s'il franchit le drapeau à damiers en troisième position, il est finalement reclassé derrière Bottas et Sebastian Vettel qui, malgré un deuxième arrêt au stand, finit à moins de cinq secondes de Verstappen et accroche la quatrième place au terme d'une remontée depuis le fond du peloton. 1:00. Auteur d'une course solide, Fernando Alonso, au volant de sa McLaren, se classe septième et dernier pilote dans le tour du vainqueur. Celle du 26 février au 1er mars 2018 se déroule sous des conditions météorologiques compliquées, des chutes de neige retardant même les programmes des écuries. Son palmarès est impressionnant : 11 victoires contre 5 pour Vettel ; 408 points récoltés, 88 de plus que Vettel. Son excellent départ lui permet de bondir en tête alors que Lewis Hamilton patine et se fait dépasser par son coéquipier Valtteri Bottas ; Hamilton est ensuite expédié en tête-à-queue par Kimi Räikkönen dès le troisième virage et doit repartir en queue de peloton. La quatrième ligne est composée de Carlos Sainz Jr. et Esteban Ocon ; Pierre Gasly et Lance Stroll occupent la cinquième ligne. Au 24e tour, Romain Grosjean, relâché de la voie des stands avec un écrou mal serré, s'arrête au bord du circuit et provoque le déclenchement de la procédure de voiture de sécurité virtuelle. Les Red Bull de Max Verstappen et Daniel Ricciardo sont en troisième ligne, devant la Renault de Nico Hülkenberg et la Force India de Sergio Pérez. Comme en 2017, il gagne à la faveur des arrêts au stand, sur un coup stratégique de son écurie et, cette fois, un évènement inattendu. Auteur du troisième temps, Hamilton s'élance de la deuxième ligne, juste devant Kimi Räikkönen. Malheureusement pour lui, après le quarante-quatrième passage sur la ligne de chronométrage, dans les esses de Senna, Esteban Ocon relégué à un tour, le percute en tentant de se dédoubler et l'envoie en tête-à-queue, abîmant également le fond plat de la Red Bull. Derrière lui, Vettel dépasse Valtteri Bottas au trente-cinquième tour pour finir à deux secondes du vainqueur. Bottas (avec 58 points) précède désormais Kimi Räikkönen (resté à 48 points) et Ricciardo (47 points). Kimi Räikkönen occupe la troisième ligne aux côtés de Daniel Ricciardo. Il comporte vingt-et-une courses, avec les retours au calendrier des Grands Prix de France et d'Allemagne et démarre le 25 mars en Australie , pour s'achever le 25 novembre à Abou Dabi . Lewis Hamilton et Mercedes sont champions du monde. Nico Hülkenberg et Romain Grosjean, en quatrième ligne, précédent Charles Leclerc et Sergio Pérez. Suivez en temps réel le classement des constructeurs de la saison 2020 du championnat du monde de Formule 1. 13 décembre 2020 à 17:55 par Thomas. Au classement des constructeurs, Mercedes Grand Prix (585 points) n'est plus qu'à quelques encablures d'une cinquième couronne consécutive, totalisant 55 points d'avance sur Ferrari (530 points) ; suivent Red Bull Racing (362 points), Renault (114 points), Haas (84 points), McLaren (62 points), Racing Points Force India (47 points), Sauber (36 points) qui passe devant Toro Rosso (33 points), tandis que Williams (7 points) ferme la marche. FORMULE 1 SAISON 2018 - Découvrez le classement F1 pilotes 2018 et le classement F1 constructeurs 2018 avec le nombre de victoires et de podiums par pilote. Plans for the australian grand prix in melbourne to be held in an 'f1 biosphere' are already under way. Elle reste toutefois piégeuse. Les trois écuries de pointe creusent un gouffre par rapport aux autres, avec les six premières places au classement pilotes et les trois premières chez les constructeurs. Avec 158 points, Ricciardo est sixième et le restera alors que Nico Hülkenberg n'est pas encore assuré de terminer « meilleur des autres » avec 69 points, Pérez (58 points), Magnussen (55 points), Alonso (50 points) et Ocon (49 points) étant mathématiquement en mesure de le dépasser. Le top 10 du classement des constructeurs après 7 manches de championnat 珞 Le champion du monde 2018, Hamilton (383 points) devance désormais Vettel (302 points) de 81 points à une épreuve du terme de la saison à Abou Dabi. Il s'impose également au Canada et se trouve encore en tête du championnat après le dixième Grand Prix disputé en Grande-Bretagne où il obtient sa quatrième victoire de l'année. Toutes les écuries engagées ont désormais inscrit des points au championnat du monde. La veille du Grand Prix, l'écurie est plongée dans un imbriglio juridico-sportif, la vente n'étant pas entièrement bouclée. La remontée de Vettel s'achève au cinquième rang, celle de Bottas au septième. Ainsi, Lewis Hamilton remporte son troisième succès consécutif, son huitième de la saison et le soixante-dixième de sa carrière, et se dirige tout droit vers son cinquième titre mondial, avec une avance de 50 points, soit deux victoires, sur Sebastian Vettel à cinq courses du terme. Le Grand Prix de France est de retour au calendrier pour la première fois depuis 2008. Sauber a été la révélation cette année (8e), l’écurie suisse terminant régulièrement dans les points grâce à Charles Leclerc. 208 constructeurs sur le site, 152 logos, 157 textes Constructors in activity • World Champion in activity • World Champion Test cars and projects abandoned Si le consortium mené par Lawrence Stroll est désormais propriétaire des actifs (matériel et voitures), la cession de la structure juridique, nécessaire pour s'aligner en course, n'est pas effective[82]. Sebastian Vettel werd voor Ferrari tweede, voor de Mercedes van Lewis Hamilton.Hun respectievelijke teamgenoten Kimi Räikkönen en Valtteri Bottas zetten de vierde en vijfde tijd neer. Découvrez le classement Constructeurs de la saison 2019 de Formule 1 après le Grand Prix des États-Unis, 19e manche du championnat du Monde. Il a dû attendre 114 Grands Prix depuis sa dernière victoire à l'ouverture de la saison 2013 en Australie sur Lotus-Renault, ainsi que 179 courses au volant d'une Ferrari (son dernier succès en rouge remontant au Grand Prix de Belgique 2009) pour gagner à nouveau, quelques jours après avoir fêté ses 39 ans. Ainsi, les Red Bull ne réalisent pas le doublé qui leur semblait promis après quarante-huit boucles. November 17, 2018 Brendon Leigh And Mercedes Clinch 2018 Pro Series Titles. Sebastian Vettel, parti de la pole position, mène les trente premiers tours, gérant parfaitement une première relance consécutive à la sortie de la voiture de sécurité dès le premier tour après un accrochage entre Esteban Ocon, qui abandonne, et Kimi Räikkönen, repoussé au treizième rang. December 7, 2018 F1 New Balance Esports Series 2018 Watched By 5.5 Million People. Parti cinquième, il double un à un les pilotes qui le précèdent, dépasse Hamilton au dix-huitième tour pour prendre la tête de l'épreuve puis creuse rapidement l'écart. Mercedes (375 points) conserve la tête du championnat constructeurs devant Ferrari (360 points) ; suivent Red Bull Racing (238 points), Renault (82 points), Haas (76 points), McLaren (52 points), Scuderia Toro Rosso (30 points), Sauber (19 points). 2020 ; 2019 ; 2018 ; 2017 ; 2016 ; 2015 ; 2014 ; 2013 ; 2012 ; 2011 Après son arrêt, au 25e tour, il ressort en quatrième position alors que Verstappen prend la tête devant son coéquipier Daniel Ricciardo et Kimi Räikkönen. En conséquence, Marcus Ericsson accompagne Max Verstappen en troisième ligne. Il repart derrière Pérez qui lui fait perdre un temps précieux, Hamilton « couvre » cette stratégie sans aucun dommage un tour plus tard en choisissant des pneus tendres tandis que Verstappen, rentré au stand à la fin de sa dix-huitième boucle, repart pareillement chaussé juste devant Vettel. En quatrième ligne, Carlos Sainz Jr., auteur du septième temps, devance Charles Leclerc qui, au volant de sa Sauber, atteint pour la première fois la phase finale des qualifications. Il comporte vingt-et-une courses, avec les retours au calendrier des Grands Prix de France et d'Allemagne et démarre le 25 mars en Australie , pour s'achever le 25 novembre à Abou Dabi . Cette victoire empêche Lewis Hamilton d'être sacré champion du monde à l'issue de l'épreuve et préserve les chances de son coéquipier Sebastian Vettel, arrivé quatrième, de rester en lutte pour le titre mondial. Hamilton est plusieurs fois virtuellement champion du monde durant les cinquante-six tours de la course, notamment lorsque Vettel part, une nouvelle fois cette année, en tête-à-queue dès le premier tour en tentant de dépasser Daniel Ricciardo pour le gain de la quatrième place et se relance en quinzième position ; ou encore, lorsqu'il mène la course au onzième tour puis entre les vingt-deuxième et trente-septième alors que Vettel roule loin de la deuxième place. Au classement du championnat du monde, Sebastian Vettel (171 points) prend une avance de huit points sur Hamilton (163 points), Kimi Räikkönen conforte sa troisième place (116 points) devant Ricciardo (106 points), Bottas (104 points) et Verstappen (resté à 93 points). » lâche Sebastian Vettel à la radio dans son tour d'honneur. Sergio Pérez prend le dernier point en jeu à un tour. Lance Stroll se classe neuvième et Sergey Sirotkin, initialement onzième, marque son premier point en Formule 1. Hamilton remporte ainsi la soixante-cinquième victoire de sa carrière et sa troisième de la saison. Ce dernier, comme Valtteri Bottas devant lui, doit observer deux arrêts au stand ; les deux pilotes terminent cinquième et sixième. En se montrant le plus rapide lors de la troisième phase des qualifications, Valtteri Bottas obtient sa première pole position de la saison, la cinquième de sa carrière. Finalement, il creuse un écart de 88 points sur Sebastian Vettel au classement des pilotes. Räikkönen (251 points) reste solidement accroché à sa troisième place devant Bottas (237 points), sous la menace de Verstappen (234 points). Carlos Sainz Jr. achève sa collaboration avec Renault au sixième rang, devant Charles Leclerc qui marque pour la onzième fois (et pour la troisième fois consécutive les points de la septième place) pour sa première saison en Formule 1 chez Sauber avant de rejoindre Ferrari en 2019. “Le classement constructeurs à l'issue de la saison ! Version française. La durée de la procession s'allonge encore lorsque Romain Grosjean, qui tente de chauffer ses pneumatiques, perd le contrôle de sa Haas qu'il écrase dans le mur ; une fois la monoplace dégagée, il ne reste plus que quatre tours de course. 0. Kevin Magnussen et Romain Grosjean, coéquipiers chez Haas F1 Team, occupent la quatrième ligne tandis que le novice Charles Leclerc atteint pour la seconde fois de sa carrière la phase finale des qualifications et part en cinquième ligne, devant Esteban Ocon. Sur la deuxième ligne, Lewis Hamilton s'élance devant Sebastian Vettel ; leurs coéquipiers Valtteri Bottas et Kimi Räikkönen suivent en troisième ligne, devant les Renault de Nico Hülkenberg et Carlos Sainz Jr. en quatrième ligne et les Sauber de Charles Leclerc et Marcus Ericsson en cinquième ligne. Cinquième, Verstappen (158 points) devance son coéquipier Ricciardo (134 points) tandis que Kevin Magnussen et Nico Hülkenberg suivent avec tous deux 53 points. Classement pilotes The power unit for 2021 is now unlikely to be the revolution that was initially expected. Le championnat des pilotes est remporté par Lewis Hamilton le 28 octobre à l'arrivée du Grand Prix du Mexique, dix-neuvième des vingt-et-une manches du championnat et celui des constructeurs par Mercedes Grand Prix pour la cinquième fois consécutive à l'arrivée de la course suivante au Brésil le 11 novembre. Déjà sacré champion du monde, pour la cinquième fois, deux semaines plus tôt au Mexique, Lewis Hamilton bénéficie de circonstances inattendues pour remporter sa dixième victoire de la saison, la soixante-douzième de sa carrière, et offrir à Mercedes Grand Prix son cinquième titre consécutif de champion du monde des constructeurs, prolongeant ainsi le règne sans partage de l'écurie allemande depuis les débuts de l'ère des moteurs turbocompressées à double système de récupération d'énergie, en 2014. Il parvient à le contenir jusqu'au bout et franchit la ligne d'arrivée avec une marge de 6 dixièmes de seconde ; Hamilton, qui termine à 6 secondes, est l'auteur au cinquième tour d'un spectaculaire triple dépassement sur Alonso, Ocon et Hülkenberg en bout de ligne droite, lui permettant de passer de la neuvième à la sixième place. Auteur d'un seul arrêt au stand, contrairement à ses rivaux, Kimi Räikkönen monte sur la troisième marche du podium. Puis la pluie s'invite, mais pas sur la totalité du circuit, ce qui provoque une belle confusion dans les stands, plusieurs pilotes, dont parmi les leaders Max Verstappen prennent le pari de chausser des gommes intermédiaires. Renault est la meilleure des autres dans les deux classements, avec Nico Hülkenberg septième chez les pilotes, et son écurie quatrième du classement constructeurs. Kimi Räikkönen, en remportant son vingt-et-unième succès en Formule 1, devient l'unique recordman finlandais victorieux, devant Mika Hakkinen. Formula 1® Esports Series is back for its 4th season! Après son second, son avance est telle qu'il ressort devant et s'envole vers la victoire, néanmoins inquiet de la solidité de son groupe propulseur, après avoir vu son coéquipier abandonner sur casse d'embrayage au bout de soixante-et-un tours. En dehors de l'inversion des positions chez Mercedes, les quatre premiers sur la grille franchissent la ligne d'arrivée dans le même ordre : doublé pour les Flèches d'Argent, Vettel sur le podium, Räikkönen quatrième. À la relance, Vettel, à pleine vitesse, tente de dépasser Bottas, bloque ses roues en bout de ligne droite et doit virer large : Hamilton, son coéquipier Kimi Räikkönen revenu dans le match et Sergio Pérez lui passent devant. Verstappen termine à huit secondes alors que Vettel, qui ne peut espérer mieux que sa troisième place, ménage sa monoplace et ses pneus pour passer la ligne d'arrivée à plus de 39 secondes du vainqueur. Esteban Ocon, sixième, précède son coéquipier chez Force India, Sergio Pérez ; Fernando Alonso, parti de la voie des stands, s'intercale au huitième rang, devant les deux Sauber de Charles Leclerc et Marcus Ericsson. Le fabricant unique Pirelli élargit sa gamme de pneumatiques pour la saison 2018 avec sept types de gommes différentes et l'apparition des « hyper-tendres » (rose), « les plus tendres jamais conçus par Pirelli ». Romain Grosjean se hisse en troisième ligne avec Brendon Hartley, sixième, qui obtient le meilleur résultat de sa carrière en qualifications. Le classement est trié sur le nombre total de points par défaut. Moins à l'aise, les Mercedes W09 réalisent les troisième et quatrième temps mais seul Valtteri Bottas reste en deuxième ligne, aux côtés de Daniel Ricciardo, Lewis Hamilton étant pénalisé d'un recul de cinq places consécutif au changement de sa boîte de vitesses ; il s'élance du neuvième rang. Ainsi, sous les gouttes, dans l'épingle Sachs devant le public du Stadium au 51e tour, Vettel freine trop tard, bloque ses roues, traverse le bac à graviers et écrase sa voiture dans le mur, tapant son volant de rage ; c'est la première fois cette saison qu'il ne voit pas la ligne d'arrivée. Sebastian Vettel, très bien parti, remonte rapidement depuis le huitième rang sur la grille ; au huitième tour, il chasse la troisième place de Max Verstappen au moment où la voiture de sécurité s'écarte après avoir mené la meute durant quatre boucles en raison de la présence de débris sur la piste. Ainsi, Sergio Pérez récupère la huitième place, alors que Brendon Hartley et Marcus Ericsson, arrivés hors des points, sont reclassés neuvième et dixième. Classement Constructeur F1 2021. Le huitime de finale de classement gp f1 abu dhabi 2018 … Au classement du championnat du monde, Lewis Hamilton reprend les commandes (188 points) avec désormais 17 points d'avance sur Sebastian Vettel (resté à 171 points). Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. Il ne s'est par ailleurs jamais encore imposé en course sur ce circuit. Seule différence par rapport à la version provisoire publiée en juin 2017, le Grand Prix de Bahreïn échange sa place avec celui de Chine en tant que deuxième course de la saison[74]. Consigne d'équipe ou non, Räikkönen tient sa deuxième place jusqu'au bout devant son coéquipier. Max Verstappen, qui a détruit la suspension arrière droite de sa Red Bull RB14 sur un vibreur lors de la première phase qualificative, termine quinzième des qualifications mais part depuis la neuvième ligne en raison d'une pénalité. Classement du championnat 2018 F1 Lewis Hamilton marque son 7e pole à Melbourne Aperçu du championnat 2018 F1 La saison de la formule 2018 1 est due au montant du grand prix 21, la plus longue saison de l’histoire de F1. Dans des conditions météo empirant qui auront piégé Daniel Ricciardo en Q2, les invités de la troisième ligne sont Carlos Sainz Jr., cinquième temps, suivi de Pierre Gasly. La voiture de sécurité sort trois tours pour permettre le nettoyage de la piste et, à la relance, au bout de la ligne droite des stands, Hamilton dépasse brièvement Räikkönen qui lui reprend la première place, sous les clameurs du public au freinage de la deuxième chicane. Il débute le 26 mars 2017 avec le Grand Prix d'Australie et s'achève le 26 novembre 2017 à Abou Dabi . November 14, 2018 Le reste de la gamme comprend les pneus « ultra-tendres » (violet), « super-tendres » (rouge), « tendres » (jaune) et « medium » (blanc)[22]. Pierre Gasly et Kevin Magnussen s'élancent de la cinquième ligne. Palmarès Formule 1 des constructeurs depuis sa création, en 1958. Au classement des constructeurs, Mercedes Grand Prix (496 points) mène devant Ferrari (442 points) et Red Bull Racing (292 points) ; suivent Renault resté à 91 points, Haas (80 points), McLaren (58 points), Racing Points Force India (35 points), Toro Rosso (30 points), Sauber (27 points) et Williams (7 points). L’écurie est 2 ème au classement constructeurs en 2018. La course bascule une première fois quand Sebastian Vettel, en tête durant les vingt premiers tours, subit un undercut réussi de Valtteri Bottas et ressort des stands derrière le Finlandais qui s'est arrêté un tour plus tôt. Check out the 2018 F1 Standings on ESPN. Le quadruple champion du monde britannique laisse les commandes à Vettel quand il procède à son arrêt au stand au vingt-sixième tour. Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. Bottas (207 points) troisième, fait de même face à Räikkönen (196 points). Nico Hülkenberg reste le « meilleur des autres » avec 69 points. Grâce à sa troisième place, Sebastian Vettel reprend la tête du championnat (146 points) avec un point d'avance sur Lewis Hamilton (145 points). A l’inverse, Williams a vécu une descente aux enfers, passant d’une 5e place au classement général en 2017 avec 83 points à une 10e et dernière position en 2018, avec seulement 7 points. Il parvient, plus que nul autre, à préserver ses pneumatiques ultra-tendres jusqu'à son arrêt du trente-cinquième tour, dépasse à nouveau Hamilton sous les vivats de la foule cinq boucles plus tard et se dirige vers une victoire imparable. Les Mercedes, distancées sur le Hungaroring dans toutes les séances d'essais disputées sur piste sèche et à température élevée, jusqu'à y compris la première phase des qualifications, parviennent à monopoliser la première ligne sous l'averse quand tous les pilotes roulent dans des conditions de visibilité précaires en pneus full wet (gommes sculptées à bandes bleues). Pour la première fois depuis 2000, les Ferrari monopolisent la première ligne de leur Grand Prix national, Kimi Räikkönen obtenant la dix-huitième pole position de sa carrière (sa première depuis le Grand Prix de Monaco 2017) en réalisant le tour le plus rapide de l'histoire de la Formule 1, à 263,588 km/h de moyenne. Ferrari va recevoir la plus grande part même si elle est deuxi L'actualité des sports mécaniques est sur msports.fr : F1, Le Mans, WRC, IndyCar, FormuleE, GP2, GP3, MotoGP, Moto2, Moto3. Mercedes Grand Prix n'avait jamais connu un double abandon pour causes mécaniques depuis son retour en compétition en 2010 ; ce rare événement conduit à la première victoire de la saison de Max Verstappen, la quatrième de sa carrière. Retrouvez en un clic les résultats et classements 2020 des pilotes, équipes et constructeurs de Formule 1 Retrouvez le classement des différentes écuries de Formule 1 de la saison 2020. À ce point de la saison, trois pilotes, de trois écuries différentes, Sebastian Vettel, Lewis Hamilton et Daniel Ricciardo, totalisent chacun deux succès. Le jeune pilote néerlandais dépasse Kimi Räikkönen dès le premier tour d'une course, particulièrement agitée, pour s'installer en troisième position tandis que Lewis Hamilton prend les commandes en prenant un meilleur départ que Valtteri Bottas. Kimi Räikkönen (236 points) creuse un peu plus l'écart sur Valtteri Bottas (227 points) tandis qu'au quatrième rang, Max Verstappen (216 points) peut encore viser mieux, ce qui n'est plus le cas de Daniel Ricciardo (146 points). Revenu également du fond de la grille, Daniel Ricciardo se classe sixième à 49 secondes de son coéquipier, devant Charles Leclerc, dernier pilote dans le tour du vainqueur. Les meilleurs pilotes derrière ceux des trois écuries de pointe sont Nico Hülkenberg et Esteban Ocon sur la quatrième ligne. La saison 2020 de F1 s’est achevée ce dimanche, par la victoire de Mercedes, constructeur et pilotes. Kevin Magnussen, reparti en pneus frais à dix boucles de l'arrivée avec une voiture allégée en carburant, réalise son premier meilleur tour en course, tout en se classant dix-huitième et avant-dernier, à deux tours d'Hamilton. Dans le virage no 3, Romain Grosjean mord sur l'herbe, part en tête-à-queue et, en tentant de récupérer sa voiture, traverse la piste au milieu du peloton. Max Verstappen ayant accidenté sa Red Bull RB14 à la fin de troisième séance d'essais libres n'a pas disputé les qualifications ; repêché, il s'élance depuis la dernière place sur la grille. This video is unavailable. Au classement des constructeurs, Mercedes Grand Prix (538 points) mène devant Ferrari (460 points) et Red Bull Racing (319 points) ; suivent Renault (92 points), Haas (84 points), McLaren (58 points), Racing Points Force India (53 points), Toro Rosso (30 points), Sauber (27 points) et Williams (7 points). Kimi Räikkönen (101 points) devance désormais Ricciardo (96 points) et Max Verstappen (93 points), Bottas, resté à 92 points n'étant plus que sixième. L'épreuve bascule dès le treizième tour quand Bottas, gare sa W09 en panne dans le virage no 4. Le pilote anglais est devenu, une fois de plus, champion du monde de F1 au terme de cette saison 2018, portant à cinq le nombre de ses couronnes mondiales.

Que Veut Dire Mph En Anglais, Hasdrubal Thalassa & Spa Yasmine Hammamet Booking, Le Secret Livre De Poche, Location Camping-car Luxembourg, Nouveaute Bd Moto, Danny Shining Now, Albert Dupontel Film, Location Quad Naxos, Riad Sattouf Prints, Qualifiés Masters Londres 2020, Dgip Gov Pk Passport,