A quand le bouton « aide » sur les tableaux de bord ? Une bête de concours…hors concours. Merci à l’équipe du circuit de la Ferté-Gaucher pour avoir permis cet essai magique, notamment en permettant à la Ducati de rouler malgré ses 108 dB… (et pourtant homologués !). Max, contributeur occasionnel du site, débute la piste sur un antique GPZ 500, qui le change radicalement de son MT-01 avec lequel il parcourt les routes (plus de 100 000 km au compteur !). Paradoxe des temps modernes, plus une moto est puissante, plus elle est facile à contrôler au travers d’options et « anti » quelque chose de tout acabit. Chaque moto est essayée avec ses pneumatiques d’origine (exception faite de la Kawasaki, qui revenait d’un autre comparatif) en pression piste, soit 2,1 bar à l’avant et 1,9 à l’arrière. Si en mode Race (le plus pêchu des 3 disponibles) ce bloc de 201 chevaux se montre moins démonstratif ou impressionnant – au sens arrache bras – que celui de la S 1000 RR ou encore de la nouvelle R1, il est en revanche le plus équilibré entre sensations et efficacité. En catégorie Supersport . Elle est d’ailleurs la seule avec laquelle Amina, habituée aux motos de la marque, posera le slider au sol. La partie cycle est également modifiée en termes de géométrie et de répartition de poids. Elle se montre également très rassurante pour le commun des motards, même si ses entrées en courbe serrée demandent un engagement physique plus prononcé que sur les européennes ou la R1. Cette sportive extrême s’ébroue dans un souffle mesuré à 108 dB à 3 500 tr/min (pour 106 sur la plaque constructeur) par l’unique échappement en position basse. Mais au moment de faire un choix, nos rouleurs ont créé la surprise en faisant passer passion et sensations avant l’efficacité. Au milieu des quatre cylindres « traditionnels », RSV4 et Panigale creusent l’écart tant en terme de sensations que d’exploitation. Cette essai « raisonnable » et raisonné, nous aura en tout cas permis de constater que l’on peut être très puissant et très exploitable à la fois, mais surtout diantrement agréable à emmener, quel que soit le caractère. Rien ne lui manque pour la piste, et rien ne lui fait défaut pour la route. Attention toutefois en descendant des concurrentes : pas d’anti-patinage ici, et un freinage en retrait en terme d’attaque et de finesse par rapport aux autres. Merci aux constructeurs de nous avoir prêté les motos dans leur version full power, et notamment à Kawasaki et Aprilia pour avoir mis à disposition leurs techniciens chevronnés et avisés sur l’intégralité de la journée. Une divine diva, hélas en série limitée… Mais la RR Race Pack fait aussi bien ! Revivez en images le meilleur de l'année moto 2015 sur Moto-Net.Com avec notre rétrospective en 12 essais, en complément des 12 bad trips 2015 et des 12 meilleurs moments ! La YZF-R1 impressionne. Résultat ? Sorte de RSV4 sous hormones, basse de selle, elle est trapue et velue, apparaissant aussi forte qu’elle l’est réellement niveau moteur ou freinage. Un outil pratique si vous ne connaissez pas sur le bout des doigts les modèles disponibles pour votre moto. LeParking-Moto est un moteur de recherche de motos d'occasion. Elle doit aussi fournir juste assez de puissance pour se sortir de l’embarras et permettre de mettre les pieds bien au sol à l’arrêt. 5 voitures, près de 1 400 chevaux. Un atout technologique que la Panigale et la R1 proposent aussi, mais dans leurs version S et M respectives. Une fois en selle et en position on ne peut cependant pas lui reprocher grand chose, tout tombe sous le sens et rassure pleinement. Apparue en 2008, la RSV4 s’applique depuis à devenir meilleure ou, plus vraisemblablement, la meilleure. En milieu de plateau, la Yamaha R1 aura été au choix trop impressionnante pour certains, trop « aseptisée » pour d’autres, de par son côté chirurgical… et lorsque l’on ne recherche pas la performance absolue, ni la facilité et la légèreté, elle se retrouve simplement en tête des autres japonaises. Restera à composer avec un amortissement accusant le coup, pour les plus secs dans leur conduite. A la fin de la journée tous les rouleurs seront rincés mais arboreront un sourire encore plus grand ! Un juge : notre pilote maison Soheil Ayari et un circuit : celui de la Ferté Gaucher. 14 mai 2019 - Explorez le tableau « Moto sportive » de GhostBiker, auquel 238 utilisateurs de Pinterest sont abonnés. Déjà, cette RSV4 plaît esthétiquement et se montre facile à dompter de par son gabarit compact. Il manquait 100 chevaux à l’italienne, tandis que la japonaise s’accommodait mal de sa monte pneumatique vraisemblablement sous-gonflée. Sur circuit, l’Aprilia se montre féroce. , moto123.com, © 2000-2020 DealerCorporation.com. Pour favoriser l’apprentissage, une moto doit avant tout fournir un comportement sain et prévisible, grâce à une partie cycle moderne, légère et précise. Quelques minutes, un « plug » branché sous la selle conducteur et la BMW retrouve son plein potentiel. Il mise sur la technique de pilotage, et ne laisse aucun moment de répit. Le freinage de la Panigale 1299 est également le plus impressionnant de puissance et de feeling, avec celui de la RSV4. Yamaha frappe fort et bien pour 2015. Si vous ne savez pas encore ce que veut dire comportement on/off, ce mode moteur au calage Crossplane vous l’inculquera immédiatement : le compte-tours commence à s’afficher une fois que l’on dépasse les 8 000 tr/min, soit le moment où il explose de puissance pour monter dans la zone rouge débutant à 14 000 tr/min. 7 jours de préparation, 7 hyper-sportives full power, 7 heures à rouler sur le très technique circuit de la Ferté Gaucher pour 7 rouleurs de 7 niveaux différents, voici notre comparatif des hyper-sportives 2015. Elle révèle son potentiel sur circuit. Ou ça lève…. L’ABS est disponible de série, actif également en courbe et configurable dans son intervention, il n’est par contre pas couplé, on ne le lui reprochera pas cependant. Du bonheur ? Physique de M1, gabarit de 600 au régime, équipement riche… Yamaha ne s’est pas raté pour aller chasser sur les terres des constructeurs européens ! The beast, la bien nommée. Rigide et diablement efficace, sans rigolade (qui a dit allemande ?). Les voitures les moins raisonnables et qui nous font rêver, bref celles qui se destinent d'abord à des passionnés. Là où elle passe, apparemment, la concurrence trépasse. S’il est bien une moto qui force le talent, la voici. Cette année le novice est choyé avec l’addition de plusieurs nouveaux modèles tant du côté des sportives que des montures de type « custom ». Cela fait en tout cas ressortir des gommes légèrement trop rétives pour elle, la souplesse de son moteur, sa force et sa grande disponibilité à la poignée des gaz. Une fois bien en mains, la CBR est redoutable et assez physique. Comme le wasabi. On retrouve alors les 199 chevaux rageurs de l’allemande. Tout ! Le côté remuant induit par sa géométrie et son amortissement à toute épreuve. Elle se veut cependant « accessible », pour peu que l’on règle le niveau d’intervention de ses excellentes assistances : anti-cabrage, anti-patinage, anti-blocage… Dommage du coup qu’elle ne propose pas la même simplicité de réglage que la RSV4, à assistances équivalentes, même si elle offre plus d’amplitude. Tous droits réservés - À propos de moto123 - Emplois - Partenaires - Publicité. Mais quand ça déborde, ça pousse ! Sensations garanties ! Elles permettent en tout cas à tous et toutes de débuter sur piste ou de pousser plus avant l’apprentissage, là où les autres sont déjà optimisées et plus exclusives. La faute, probablement, à un tracé mettant en exergue une grande facilité à plonger à la corde, à ciseler sans effort les trajectoires, mais ne la démarquant pas des autres ténors de ce comparatif. Cette version ultra pointue de l’hypersportive phare du constructeur japonais est prévue pour être utilisée exclusivement en solo, gagner en poids et en caractère par rapport au modèle standard. R 1200 Nine-T -Cafe Racer- par Boxer Design Avec sa personnalité aussi rigide que son châssis et son implacable efficacité, la S 1000 RR dispense un côté un peu froid et méthodique de métronome germain, là où d’autres se montrent plus attachantes, mais moins rigoureuses. Côté piste et route, on ne doute jamais de l’efficacité de la moto, une fois familiarisé avec son comportement : le plus incisif de ce comparatif. Sinon, choisir le mode Race en une simple pression du pouce droit permet de bénéficier d’un comportement tout simplement ravageur. Malgré une grande sensibilité aux réglages (pression des pneus notamment), la CBR garde un certain panache sur circuit, notamment aux yeux des débutants pour qui elle est facile. Pas de casse, pas de panne et beaucoup de bonheur... Y'a des jours comme ça . Seule moto de ce comparatif venue par la route sur cet essai, la BMW est la seule à proposer un (dé)bridage électronique. Autre point fort : le shifter à la montée et à la descente des rapports, désactivable électroniquement. Très forte impression que cette R1 2015, donc. Déjà, son allure et gabarit de 600 fuselée et ultra allégée lui offrent un avantage ergonomique certain, même si la position de conduite très marquée et la hauteur de selle feront le tri parmi les prétendants à son guidon. Elle n’aura pour autant pas intimidé les débutants, qui apprécient sa hauteur de selle, ses proportions et son côté posé au sol tangible. Le plus impressionnant ? L’autre point exceptionnel de cette moto : la facilité avec laquelle on la jette et place dans un virage, une courbe, et celle avec laquelle on improvise à son guidon. Une version M équipée Öhlins sera dispo en quantité limitée. La puissance des motos éligibles pour permis moto A2 ne doivent pas être supérieure à 35 kW ! Grâce à leurs performances grisantes et à leur design sportif et dynamique, nos modèles CBR sont aussi agréables à regarder qu'à conduire. Sans verser dans la course à l’armement et à l’ultra puissance, elle évolue en douceur et se dote cette année d’un ABS en option, en attendant une probable refonte pour 2016. Quelle sera votre prochaine monte ? Le sélectif tracé de la Ferté-Gaucher a servi d’enclos pour lâcher les fauves. Démesurée avec ses 195cv et ses 13Mkg de couple, le 1199 est tout simplement extraordinaire. Ce qui les distingue entre elles ? Il met en exergue toute singularité de comportement et fait encaisser de grosses contraintes aux freins comme à l’amortissement. il y a 5 ans | 12.8K vues. Tympans fragiles s’abstenir ! Dans son ultime version et série limité RF, avec ses jantes ultra légères en aluminium forgé et son shifter à la montée uniquement, elle fait étalage de ses immenses qualités et d’un équipement hors norme, y compris au milieu de toutes les hyper sportives hyper assistées. La position de conduite est assez basculée sur l’avant, tandis que plonger à la corde impose de déclencher tardivement au prix d’un petit effort. Il recense des millions d'annonces partout en Europe. On aime ou pas, mais elle a ses adeptes…. les casques dans les valises, le cuir dans le top case… et cerise sur le gâteau, il est mêm… Il faudra par contre consacrer du temps à l’optimisation de ses très nombreux et très précis réglages – notamment des excellentes et précises suspensions Öhlins haut de gamme -, savoir que l’on peu régler jusqu’à la position du moteur dans le cadre, et faire attention à sa monte pneumatique tout comme au calibrage de l’anti-patinage lui étant intimement lié. Aprilia RSV4 RF, BMW S 1000 RR, Ducati 1299 Panigale S et Yamaha R1. Plus que la motorisation elle-même, chacune des motos présentes offre des spécificités constituant leur identité. Pas de consommation mesurée, peu représentative dans ces conditions, mais les machines ont peut-être moins bu que les humains ! Le meilleur prix garanti. Voici le Top 10 des meilleures motos 2015 pour débuter sur la route vendues sur le marché canadien. La CBR 1000 bénéficie du coup d’une liaison au sol impeccable et d’une excellente gestion d’injection, malgré quelques fébrilités sur les filets de gaz à bas régime. Un moteur 4 cylindres en V original et idéal pour ce qui est de reprendre à tous les régimes, prompt à offrir une poussée toute en force, sans cesse renouvelée et pourtant toujours sous contrôle, fut-il électronique. Sur une sportive (gsx-r, R6, R1, Zx-10R…) ce trait arrive juste au niveau de la selle. Certes le modèle essayé bénéficie de toutes les options au catalogue, dont l’excellent shifter up&down, les jantes forgées légères et favorisant l’entrée en courbe, mais ce sont surtout les suspensions « intelligentes » qui officient avec brio. En duo sur une moto, dès que l’on a un peu d’équipement ça devient ça ! Les pilotes préféreront sûrement faire sauter son fusible…. Forte et fine à la fois. Coloris MotoGP Replica et ligne optionnelle pour la GSX-R, qui inaugure en 2015 l’ABS ! Lucky number 7. Merci à tous et toutes pour votre présence, votre passion et votre patience, ainsi que pour la bonne humeur. Sont venus apprécier notre panel de motos : Amina, Axelle, Christophe, Eric, Jérôme, Maxime, Philippe et moi. La RSV4 lisse les imperfections de pilotage, du fait d’un embrayage très agréable et d’accélérations faciles à doser. Pour autant, elle ne fait pas le hold-up escompté au niveau points marqués. Pourtant bridée lors de la première session, la bolognaise a convaincu son monde sans aucun problème. Certes, ce circuit ne semble pas à première vue celui où il est possible de pousser à fond une sportive 1000 en full power. – L’affichage du chrono privilégié à la vitesse en mode mode Race, + L’amplitude de réglages électroniques et physiques et leur facilité, – Devoir chercher les combinaisons de réglages, – Le côté « froid » et « implacable » de la moto (pour certains), + La conception écartant efficacement les assistances, – L’ABS couplé perfectible (poids et performance), + Un peu plus physique (avec ces pneumatiques), – Les suspensions raides comme un bout de bois, – Le freinage moins « excessif » que les autres, + La neutralité de la partie cycle rassurante, – Une exploitation pointue à confirmer sur route. Si la Ducati n’est pas forcément la plus rigoureuse, elle a ses aficionados qui ne jurent que par elle. Les plus sportifs de conduite reprocheront cependant un petit manque d’endurance, un comble pour cette multiple championne de la discipline ! La BMW S1000RR est tout simplement la meilleure sportive pour la route. Quant au moteur lui-même, il est explosif et la consommation s’en ressent. La S 1000 RR requiert cependant de l’expérience pour livrer la subtilité de son moteur et ne manque pas d’impressionner ceux qui la domptent. par La teutonne dispose pour sa part d’une option absente au catalogue Yamaha pour ceux qui n’auront pas eu la chance de pouvoir s’offrir une R1M : les suspensions adaptatives. Si sa hauteur de selle élevée fait le tri entre ceux qui peuvent ou non être à l’aise, l’Aprilia fait largement partie du trio de tête des motos préférées des rouleurs du jour. Jamais il n’est intervenu à tort, au même titre que les autres assistances. Le V du moteur résonne avec celui de la victoire…subjective. Cette Kawasaki a besoin d’espace pour s’exprimer, mais son moteur marque les esprits, tout comme l’impression flagrante d’avoir un grand guidon entre les mains et les jambes écartées par le réservoir évasé. Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Cette 1000 est certes la moins puissante dans l’absolu, avec « seulement » 185 chevaux, soit un peu moins que la CBR, mais les sensations mécaniques sont présentes. On dit du 7 qu’il porte bonheur. Les sportives. Pas long, mais tortueux ! Fidèle à son image, à son look, la GSX-R 1000 impressionne moins que la concurrence du jour, mais offre une neutralité que d’aucuns apprécient à tout instant. Nos avis tiendront donc compte de cette mise à jour. Aprilia RSV4 RF, BMW S 1000 RR, Ducati 1299 Panigale S et Yamaha R1. La Kawasaki, large et trapue, a un physique de bûcheron. Une nouvelle petite sportive vient s'ajouter à la gamme, la R3. Comparatif hypersport Moto Revue 2015 : qui sera la sportive de l’année ?! LISTE D'ENVOI Par contre, l’ABS intervient moins que que la Honda, et se montre plus agréable. Comparatif : Sept hyper-sportives 2015 en full. Son V4 crache sa hargne et son châssis est une lame. N°1 de l'équipement Motard, Paiement 3X, Retour offert pendant 2 ans, expédition Express. Avec une photo de profil de la moto, tirer un trait horizontal passant par l’embout du guidon. Un niveau de raffinement supérieur permettant même de choisir le degré de frein moteur… Un comble pour un bicylindre que l’on appréciera au moment d’améliorer les enchaînement rapides. moto-revue. Tant attendue, la nouvelle R1 sort 200 chevaux, beaucoup d'électronique et un design très inspiré de la M1 de MotoGP. Belle – voir magnifique -, elle a même inspiré visuellement la R1 (coque arrière…), tout en ayant elle-même « copié » un prototype Moto Guzzi (la V12 LM de 2009). Tout est réglable, rendant la moto docile et sage, ou brutale et sauvage, mais toujours sous contrôle ! Unanimement appréciée par les pilotes du jour, quel que soit leur niveau, la RSV4 2015 démontre que l’on peut être « âgée » de conception et toujours à jour. Christophe et Pierre, pistard exclusif en CBR 1000 de 2008, étaient de la partie pour donner leur avis et exploiter les motos. Une exclusivité qui plaît, et qui justifie souvent un tarif élevé. - les pneus route moto qui sont le plus dans le coup. Premier contact avec les fauves, premiers sourires et discussion de bout de gras autour de tel ou tel détail. Et quand les assistances relâchent la puissance, elles ne font pas semblant ! Niveau moteur, donc, pas grand chose à reprocher, si ce n’est une gestion de l’injection n’offrant « que » deux positions : A et B, ce qui fait toujours deux fois plus que sur la Honda CBR et à peut près autant que sur la ZX-10 R, qui en compte 3… soit autant que les autres motos du plateau. Consultez notre politique de confidentialité et nos termes d'utilisation. A l’opposé de la Suzuki et très proche de la Panigale dans sa manière de présenter et de se paramétrer, l’interface pilote ne devient cependant complexe que lorsque l’on cherche à régler plus finement la moto. voici notre meilleure sélection des motos pour le permis A2. Impressions fortes et forte impression pour et sur la S 1000 RR ! Plus qu’un essai piste, voici donc surtout un test représentatif des motos que vous pourrez prochainement conduire au quotidien, sur route (enfin, on espère…), avec leur pleine puissance et sans (trop d’) excès. On prend du coup grand plaisir à profiter d’une réponse très présente dans les tours, lorsque le moteur se réveille largement, soit à partir de 7 000 tr/min environ. Nous avons également eu le plaisir de rouler en compagnie d’Arnaud Vincent, venu réaliser l’essai – et les vidéos – pour le compte de notre partenaire sur cet événement : Caradisiac Moto. A Aix en Provence, Marseille, Toulon, Salon, Pertuis, Avignon. Si sur un circuit très rapide elles seraient inévitablement pénalisées par leur puissance moindre (20 à 25 chevaux, cela se sent passer), elles compensent allègrement en se mettant aisément au service de leur pilote, en le rassurant au delà de ce que peut faire l’électronique. Suivre. La raison ne se trouve pas dans ses chiffres impressionnants, mais dans une multitude de petits détails… Temps de lecture : … Pourtant avec deux voire trois accessoires tout bête, la moto devient un outil au quotidien rudement pratique. Yamaha se lance également dans la course avec la R3, une petite sportive aux allures de R1 diablement séduisante. Aux italiennes le sur-équipement et la surenchère de belles pièces, à l’allemande la rigueur d’un cahier des charges des plus exigeants, aux japonaises les solutions « historiques » et une philosophie de l’accessibilité et du tout public ou presque. Agile et précise, la Ducati tire sa force de son twin capable de relance fulgurantes…dans un bruit de chasseur au décollage ! Luxueuse, elle fait déjà forte impression en matière de confort et de comportement, voici qu’elle en met également plein la vue sur piste et dans l’exercice de maniabilité. Loin d’avoir stagné, la 1000 hypersport de Suzuki n’a eu de cesse de devenir plus puissante, plus performante et plus exploitable encore, comme le fait remarquer Eric, aficionado du modèle. Un peu physique à faire tourner, mais impériale en courbe ! Quelle est la moto la plus populaire du moment ? Recevez les dernières nouveautés par courriel. Site réalisé par, Comparatif : Sept hyper-sportives 2015 en full. Un système en apparence moins précis que les plus récents systèmes implémentés sur l’Aprilia, la BMW ou la Ducati et à fortiori la Yamaha (qui dispose du plus complexe de tous), mais un dispositif tout aussi discret. Mais il faut la dompter…. Quant aux CBR et GSX-R, elles ne sont pas au second rang pour autant, elles sont cependant largement tributaires du niveau de pilotage et de leur réglage. Un peu comme sur la Panigale, mais avec plus de panache encore et une allonge doublée… L’impression de douceur hors de la zone de mesure du régime moteur (8-15 000) n’en est que plus forte. De quoi patienter pour voir arriver sa remplaçante ? Jusqu’à l’année prochaine ? Très modulable dans le comportement de son moteur (3 modes entièrement configurables), ainsi que dans ses assistances, la Panigale 1299 l’est aussi dans les réactions de son moteur, au même titre que la BMW. Toutes les moto BMW pour l'année 2015. Un bordel que l’on ne sait où mettre. De fait, cette GSX-R reste une moto très naturelle et confortable, y compris de position de conduite, bénéficiant d’excellents bas et mi-régimes la rendant parfaitement exploitable sur le circuit de La Ferté Gaucher. Quelle estla meilleur moto sportive 50cc 2015 201. d dodly abgrall. Vous pourrez naviguer parmi l'ensemble des modèles du moteur et filtrer vos résultats via divers critères pertinents : marque,modele,millésime, kilométrage, etc. Tout à fait, et elle l’assume pleinement, avec son compteur incluant un compte tours à aiguille occupant une grande partie de la surface. A bas régimes, il marque un palier aux alentours de 6 000 tr/min et relâche tout entre 8 et 11 000. L’Aprilia RSV4 arrive première, suivie de la BMW S1000 RR et de la Panigale 1299, ex-aequo. Le revêtement est idéal et le grip certain, mais le dessin de la piste est à même de faire ressortir toute particularité de la partie cycle dans le très lent, le sinueux, comme dans le rapide. Leurs parties-cycles avenantes, leur rationalité et leur simplicité plaisent immédiatement, mettent en confiance pour ce côté familier qu’elles procurent. On dit du 7 qu’il porte bonheur. La seule moto de ce comparatif qui ne soit pas à proprement parler une Superbike (seule la Panigale R de moins de 1 200 cm3 est homologuée course) est aussi la plus convoitée. Vieille école la GSX-R ? Comme son nom l’indique, le circuit « école » de La Ferté Gaucher est là pour mettre face à une grande diversité de situations. Là, les japonaises plus datées (CBR, GSX-R et ZX-10R) marquent de nombreux points. Il faudra parfois rajouter 500 € pour disposer d’un shifter déniché chez un accessoiriste ou au catalogue des options, optimiser quelques pièces et corriger quelques défauts pour aller chercher encore plus loin dans la performance. Immédiatement exploitables, les choix d’ingénierie opérés sur le cadre et le moteur de la SP favorisent une traction optimale, mais largement tributaire des pneus, la première essayée ayant un comportement d’un autre âge…. Son gros point fort ? Les résultats sportifs de cette « ancienne » de conception prouvent en tout cas qu’elle est née avec un train d’avance et qu’elle parvient encore à conserver un excellent niveau. Paradoxal : ce qui est censé « brider » la moto permet à son pilote de la garder sous plein et entier contrôle, le tout dans une constance de réaction palpable. Sportives; Aprilia RSV4 RF, BMW S 1000 RR, Ducati 1299 Panigale S et Yamaha R1M. Pour autant, avec plus de 240 km/h en bout de « ligne droite », avant de placer un beau freinage, il y a largement de quoi faire pour les pilotes du jour. Choisissez un modèle muni de l’ABS, un système qui prévient le blocage des roues et qui offre dans certains cas un système combiné (la manette du frein avant actionne également l’étrier arrière en proportion). Ma, qué bella ! Équipée de Bridgestone R10 également, mais gonflés à 1,9 à l’arrière et 2,1 à l’avant, c’est celle qui a offert le meilleur ressenti et le meilleur comportement entre nos mains. Ses 8 niveaux sont plus efficaces plein angle, plein gaz et bien calé que lors des phases de transition et l’extra sinueux de ce circuit. La Kawasaki ZX-10R possède le train avant le plus ancré au sol du plateau. KTM introduit la RC390, une moto au pédigrée sportif affirmé, inspirée de la RC250GP Factory qui équipe les pilotes de la marque en Moto3. La SuperDUKE, moto géniale. Une journée de roulage complète sur le circuit de la Ferté-Gaucher (77), par une chaleur écrasante. Largement sous vireuse, elle affichait également un caractère moteur inconnu jusqu’alors : à-coups à la ré-accélération et explosion à 4 500 tr/min, l’optimisation de la moto ne lui rendait pas service ici… Par souci d’équité, nous avons donc décidé de leur offrir un second essai toujours en version full power et en face à face sur le circuit de la Ferté Gaucher 15 jours après notre comparatif. Evoluant au fil des ans, la sportive atteindra finalement les 200 chevaux en 2007 avec la F4 CC. Côté freinage, la CBR 1000 RR SP propose un ABS couplé non déconnectable. Nous avons eu en mains deux modèles différents de la CBR 1000 RR SP : une Marquez Replica équipée de Bridgestone R10 gonflés à 1,7 à l’arrière et 1,9 à l’avant et une série spéciale Repsol équipée d’un pot Akrapovič. Une arme sur un circuit demandant beaucoup de relances et de bien choisir son rapport. Philippe, motard en SV 1000 S et pistard occasionnel, découvrait lui aussi les sportives et la barre sensationnelle des 200 chevaux. 1ère : Yamaha YZF-R6 avec une moyenne à 1'53''5 et un meilleur tour de 1'49''9; 2ème : Kawasaki ZX-6R 636 (1'54''1 / 1'49''2) Voici ce que l’on pourrait dire de la sublime italienne. En 2015, tout change! Un petit truc pour comparer l’assise entre les différents types de moto. Découvrez le meilleur guide pour choisir la moto idéale pour débuter. Le constructeur de Noale dévoile une petite lame accessible aux permis A2. Les sportives sont aussi performantes que particulières d'accès. Quelques réglages plus tard, tout rentre dans l’ordre et l’on peut compter sur l’amortisseur de direction Öhlins pour juguler les éventuels mouvements de colonne induits par les chevaux fougueux, tandis que l’antipatinage Kawasaki, déconnectable et se montrant réglable sur 3 positions d’intervention, rend leur exploitation nettement plus accessible sans intervenir de manière sensible. Vert, sévère ! Excessivement rapide et agile dans le sinueux, d’une facilité déconcertante, elle rappelle cependant rapidement qu’il lui faut des pneumatiques en bon état et un réglage optimal pour en tirer le meilleur. S’il est bien une moto impressionnant physiquement ses concurrentes, c’est elle. Inclassable, le « Fouf » nous régale de son endurance et de sa régularité. La consommation, la plus basse de ces sessions à réservoir équivalent (17 litres). Baptisée Aprilia RS 660, ce couteau de poche très tranchant nous a piqué au vif. Il permet en contrepartie de bien caler le haut du corps et les coudes. Pour autant, et même si elle relève de la 1199 Panigale, la Ducati reste la plus originale du lot. Sa grande neutralité en fait une moto facile à placer et incisive sans effort particulier à fournir. Eric, pour sa part, est un pilote chevronné officiant sur route au guidon d’une GSX-R 1000 de 2006 et sur piste à celui d’une RSV4 Factory de 2012. C’est par 37° ambiants et sur les 3,6 km et 14 courbes de toute typologie (de l’épingle à la parabolique en passant par les chicanes et un excellent grand gauche) de la version longue du circuit de La Ferté Gaucher (77), que nous avons eu le plaisir et la lourde tâche de mettre à l’épreuve les corps, les âmes et les mécaniques.